Mardi 28 mars :

Le ciel bleu a posé son camps de base au-dessus des sommets de l'Oisans. Seuls quelques légers cirrus viennent donner un peu de relief à cette platitude azurée. Sous ce soleil, le manteau neigeux transforme de plus en plus chaque jour même si à 3200m le fond de l'air reste frais.

Le sommet de la Grande Ruine a été pris d'assaut par une vingtaine de skieurs ce matin. Les conditions au vu de leurs virages réguliers dans une fine poudreuse avaient l'air très bonnes. Ils ont poursuivi leur course via le col de la Casse Déserte pour rejoindre le refuge du Châtelleret ou le refuge du Promontoire...Au passage nous saluons Mélanie la gardienne du refuge de l'Olan et Cloé la gardienne du refuge de Leschaux venues dormir hier au refuge... nous leur souhaitons à tous un bon tour de la Meije !

Huit skieurs profitent de la terrasse aujourd'hui...Ils partiront eux-aussi demain pour le tour de la Meije.

Jeudi certainement le couloir nord de Roche Faurio sera tracé...n'hésitez pas à aller regarder les conditions sur les photos de la gallerie ci-dessus !

Lundi 27 mars :

Nous voilà de retour au refuge sous le soleil dans une ambiance magnifique. Les conditions pour la montée au refuge sont très bonnes. Les pistes de ski de fond du départ sont encore bien enneigées. Vers le Pas d'Anna Falque on déchausse que rarement, puis tout se fait à ski jusqu'au refuge. Les trois journées consécutives de mauvais temps ont fait le plus grand bien. On peut estimer vers les sources de la Romanche 50 à 60 cm de neige fraîche. RAS en ce qui concerne la stabilité du manteau neigeux sur l'itinéraire de montée du refuge. Nous avons été agréablement surpris de trouver une neige transformée quasi tout du long ( prudence en face nord ! ). Ce soir nous accueillons 21 personnes, si tôt arrivés nous n'avons pas chômé. Toutes les cordées sont présentes pour le Tour de la Meije et iront faire un détour par le sommet de la Grande Ruine avant de rejoindre le refuge du Châtelleret ou du Promontoire.

 

Dimanche 26 mars :

Sur le Briançonnais, hier soir la neige s'est invitée jusqu'à l'Argentières-la-Bessée. Retour de l'hiver le temps de quelques jours mais déjà le soleil a fait son retour et la douceur aussi : ça fond de partout en vallée ! Nous remontons au refuge demain matin. Pour quelques infos sur les conditions actuelles en montagne, nous vous invitons à vous rendre sur le site du Promontoire : par ici ! A bientôt depuis un peu plus haut !

 

Samedi 25 mars : 

Nous restons en contact avec les gardiens du refuge des Ecrins, de l'Aigle et du Châtelleret qui ne sont pas descendus avant l'épisode neigeux. Après concertation la plus grande prudence est de mise actuellement en altitude. Nous vous faisons suivre cette mise en garde collective :

A 11h ce samedi 25 mars

ATTENTION INFOS DES GARDIENS EN MONTAGNE :
Si tout paraît relativement calme en vallée, les infos que nous avons sur les conditions en altitude doivent nous inciter à une grande prudence, notamment pour demain dimanche et lundi. Cette nuit le vent a encore soufflé très fort en haute montagne. Les transports de neige sont importants voir impressionnants. Il est fort probable que de grosse plaques se soient formées.
Au dessus du Chatelleret, Charles (le gardien) a observé une belle plaque qui est parti spontanément ce matin vers 2600m en versant exposé Est.
Au refuge des Écrins 3100m, Jef (le gardien) confirme les 50/60cm avec du gros vent d'Est, des plaques et une cohésion peut être aléatoire sur les couches anciennes.
Louis à l'Aigle a déclenché ce matin une plaque de 50cm d'épaisseur en sortant sur la petite butte de son refuge en exposition ouest. Le vent d'Est Nord Est souffle ce matin à 100km/h au moins.
Dans l'hypothèse où la stabilisation pourrait être relativement rapide (?) en versant ensoleillé, ce ne sera pas encore le cas pour demain. Il va de soit qu'il est préférable d'attendre 2 ou 3 jours de beau temps pour les versants froids Voir impérativement les BRA de ce soir et les jours à venir..."

Vendredi 24 mars :

Nous sommes toujours en vallée. Quelques infos sur les prévisions météo par ici et les conditions nivologiques actuelles par  .

Nous vous tiendrons au courant de notre remontée bien évidemment ! 

 

Mercredi 22 mars :

Un guide et ses deux clients se sont rendus sur la voie normale de la Grande Ruine ce matin. Les nuages ont rapidement pris le dessus. La perturbation attendue s'installe sur l'Oisans pour plusieurs jours. Personne au refuge ce soir et au vu des conditions climatiques défavorables, le gardien est descendu cet après-midi, le refuge n'est donc plus gardé le temps de la perturbation. Nous restons joignables au numéro du refuge. Nous remonterons bien sûr dès que possible.  Allez on range la crème solaire et on ressort gants et bonnets ! A bientôt là-haut !

La Barre des Ecrins et au premier plan la breche de la Somme. Depuis la Grande Ruine
La Barre des Ecrins et au premier plan la breche de la Somme. Depuis la Grande Ruine

Mardi 21 mars :

Un printemps qui commence sous le signe de la douceur voire de la chaleur !

Les étoiles ont veillé sur nos sommets la nuit dernière...Les vallées quant à elles se sont couvertes d'une couette de nuages bien douillette.

Trois skieurs et le gardien se sont rendus au sommet de la Grande Ruine ainsi qu'une cordée venue d'en bas. Ils ont ensuite continué leur glisse vers le refuge du Promontoire. Ce soir, on ne change pas un chiffre qui gagne, trois autres skieurs dormiront au refuge. Leur objectif initial était le "Tour de la Meije", dégradation météo oblige ils ne feront certainement que le sommet de la Grande Ruine demain matin.

Un grand merci à Anne de nous avoir monté à l'occasion de sa balade de santé notre paire de jumelles oubliée en vallée ; ) !

 

Dimanche 19 mars :

La douceur s'en donne encore à cœur joie et nous profitons toujours de journées bien agréables... avant la dégradation de ce milieu de semaine. Ce matin, il y avait du "monde" pour le sommet de la Grande Ruine. Aux cordées qui ont dormi à notre refuge se sont rajoutées celles parties du refuge de l'Alpe de Villar d'Arêne. Tout est bon en ce moment ! Le sommet s'atteint par l'itinéraire classique d'été, les crevasses sont bouchées et les giboulées d'hier ont apporté une fine couche de neige fraîche sur le glacier...Le gardien s'est régalé de cette première ascension de la saison. Ce soir, deux skieurs goûteront au calme de nos montagnes.

 

Samedi 18 mars :

Le beau temps de la matinée a rapidement laissé la place à des vagues de giboulées sans conséquence. Après des températures bien douces, la fraîcheur s'est donc invitée. 

Dix skieurs dormiront au refuge cette nuit. Ils seront les premiers de la saison à se rendre au sommet de la Grande Ruine. Trois d'entre-eux poursuivront cette ascension par le "Tour de la Grande Ruine". Il est fort possible que le gardien s'offre aussi sa 1ère Grande Ruine de la saison et il y en aura certainement beaucoup d'autres...L'occasion de vous en dire plus sur les conditions !

 

Vendredi 17 mars :

L'héliportage s'est déroulé sans encombre hier matin. Amis et soleil étaient au rendez-vous. Comment ne pas passer un bon moment dans ces excellentes conditions ?! Après avoir déchargé près de 3 tonnes de matériel, nous nous sommes improvisés une petite partie de pétanque aux boules de neige sur la terrasse ! Le boulodrome de fortune a été ratissé avec soin par Nicolas, et la partie fut serrée entre l'équipe des Tigres Blancs du Bengale et celle des Samoussas ! La soirée a continué dans une belle ambiance en compagnie de nos quatre premiers skieurs de la saison !

Ce matin, une cordée rejoignait la Brèche de la Somme pour dormir au refuge de Temple Ecrins ce soir. L'autre cordée souhaitait rejoindre le col Emile Pic en aller-retour. Nous aurons des informations sur ces itinéraires dès leur retour en vallée.

De belles avalanches de plaques sont visibles en altitude sur les orientations Est et Sud Est, elles se sont certainement déclenchées après la dernière chute de neige. La Grande Ruine n'a pas encore été tracée. Nous savons que le col de la Casse Déserte est en bonnes conditions.

Ce matin, la gardienne est redescendue ( il faut bien aller chercher ce que l'on a oublié de monter ! )... la descente s'est faite tout du long en moquette 5 étoiles ! A la descente l'itinéraire conseillé est d'emprunter "le goulet" de droite en descendant ( ou à l'inverse le goulet de gauche en montant ). Tout est largement enneigé pour le moment, et les conditions sont printanières. Seul le Pas d'Anna Falque est soit déneigé, soit en glace où quelques lambeaux de neige subsistent. Les pistes de ski de fond passent encore tout en neige...Une belle journée donc entre ski de rando, ski de fond et ski nautique par endroit !

Merci à Sophie, Tom et Nico pour leur bonne humeur et ce super coup de main ! Enzo on te souhaite un bon rétablissement !

Ce soir, deux skieurs allemands dorment au refuge. Ils rejoindront le refuge du Promontoire demain.

Printemps 2016...
Printemps 2016...

 

Pour plus d'informations ou réservation 04.76.79.92.14

 

Retrouvez toute l'actualité sur la page Facebook du refuge.


Le refuge Adèle Planchard appartient à la STD

"Aujourd'hui, la STD poursuit dignement l'œuvre de ses prédécesseurs

Club de montagne de 250 adhérents qui organise des sorties collectives en Alpinisme, Escalade, Ski de randonnée et Randonnée pédestre, elle forme des cadres et initie les débutants aux différentes pratiques alpines.
Son activité refuge est toujours aussi importante, elle possède et gère 5 refuges dans les différents Massifs du Dauphiné : Le Soreiller, la Selle, A.Planchard , J.Collet, la Fare."